Ami, conseiller et biographe de Bernard de Clairvaux, auteur de la “Lettre d’Or”, traité de la vie monastique toujours d’actualité, Guillaume de Saint-Thierry, chantre de l’Esprit Saint, est un théologien de la vie mystique dont la spiritualité a imprègné au 12ème s. l’évangélisation des régions rhénanes et de l’Europe du Nord. Né à Liège (Belgique) vers 1075 et mort à l’abbaye de Signy (Diocèse de Reims) le 8 septembre 1148.
Mettons nos pas dans ceux de Guillaume...
  • de Liège, pays de son enfance...
  • à Signy, pays de la retraite féconde où il repose en terre d'abbaye...
cheminant providentiellement par
  • Reims St-Nicaise où il s'est pénétré de la spiritualité bénédictine,
  • St-Thierry qui en a vu l'épanouissement,
  • Clairvaux où Bernard l'a si chaleureusement initié à la spiritualité cistercienne,
  • Le Mont-Dieu où il a découvert la vie cartusienne...
  • Charleville qui, après la tourmente révolutionnaire conserve précieusement ses écrits.